João Guimarães Rosa et ses lieux: l’écopoétique, nouveau cosmopolitisme? - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue L'Ordinaire des Amériques Année : 2018

João Guimarães Rosa et ses lieux: l’écopoétique, nouveau cosmopolitisme?

(1, 2, 3)
1
2
3

Résumé

João Guimarães (1908-1967) Rosa a d’abord été vu comme un diplomate-écrivain à l’œuvre régionaliste. Rosa illustre en réalité deux types de cosmopolitisme, l’un biographique, lié à la vie itinérante du médecin du « sertão », puis du diplomate en poste en Europe et en Amérique latine, et l’autre littéraire, à travers une grande créativité lexicale et un rêve littéraire post-babélien. Le double cosmopolitisme de Rosa peut être lu à la lumière de l’écopoétique et de la zoopoétique. La notion de traversée et de métamorphose – centrale dans l’œuvre et la vie du romancier brésilien - établit le lien entre le versant biographique et le versant littéraire du cosmopolitisme et permet d’envisager les rapports entre l’homme et son environnement à nouveaux frais. Figure de la pérégrination et habitant – plus que citoyen - du cosmos, l’âne est l’animal avec lequel l’homme rosien sillonne les espaces littéraires et géographiques, depuis l’Antiquité et L’âne d’or d’Apulée jusqu’aux rivages de la mort.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-03137900 , version 1 (10-02-2021)

Identifiants

  • HAL Id : hal-03137900 , version 1

Citer

Isabelle de Vendeuvre. João Guimarães Rosa et ses lieux: l’écopoétique, nouveau cosmopolitisme?. L'Ordinaire des Amériques, 2018. ⟨hal-03137900⟩
36 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More