Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Thèse

Rapprochements : proximité résidentielle, parenté pratique et conditions de vie à Santiago, Chili

Résumé : Cette thèse vise à comprendre comment la parenté a lieu dans les conditions urbaines actuelles à Santiago, à travers l’étude du phénomène des proximités résidentielles familiales. Sous l’influence des approches dominantes en termes de ménage et des stratégies de survie, l’étude de ce sujet au Chili et en Amérique latine en général a été presque exclusivement restreinte aux morphologies de corésidence intergénérationnelle en milieux démunis. Par rapport à cela, cette enquête est doublement originale. Premièrement, elle propose d’élargir l’unité d’analyse, en passant du ménage, groupe de corésidence, aux « configurations résidentielles de proximité » impliquant plusieurs groupes familiaux quasi-corésidents. Deuxièmement, elle propose une étude comparative entre des milieux socioéconomiques très divers de la ville, l'analyse portant sur 45 cas issus des classes démunies, moyennes et aisées. À partir d’un terrain mené en plusieurs étapes entre 2006 et 2015 à Santiago, et consistant en 92 entretiens ethnographiques, cette thèse vise trois objectifs. Le premier est de produire un cadre conceptuel pertinent et une unité d’analyse efficace pour saisir les rapprochements résidentiels familiaux observés à Santiago. Le deuxième est de rendre compte de la variabilité morphologique et morphogénétique des configurations résidentielles de proximité familiale étudiées, en fonction de l’hétérogénéité des opportunités et contraintes socioéconomiques et urbaines. Le troisième est d'identifier et comprendre les imbrications de la mise en place des arrangements résidentiels de proximité avec la production des formes et expériences concrètes de la parenté qui ont ainsi lieu. Au croisement d’une approche configurationnelle, d’une sociologie de la parenté pratique et d’une anthropologie de la maison, cette étude permet d’avancer trois conclusions principales. D’abord, que le désir de combiner autonomie nucléaire et interdépendance intergénérationnelle est un enjeu transversal aux milieux socioéconomiques étudiés. Ensuite, que les morphologies et les processus de morphogenèse par lesquels se réalise concrètement l’expérience de l’interdépendance résidentielle familiale varient fortement en fonction des conditions de vie dans la ville. Enfin, que le rapprochement résidentiel participe au façonnement de styles sui generis de la parenté pratique dans trois de ses dimensions fondamentales : la filiation, la conjugalité et la germanité.
Type de document :
Thèse
Liste complète des métadonnées

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-03224313
Contributeur : Abes Star :  Contact
Soumis le : mardi 11 mai 2021 - 15:46:09
Dernière modification le : mercredi 12 mai 2021 - 03:37:16

Fichier

Araos_Bralic-2019-These.pdf
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-03224313, version 1

Collections

Citation

Consuelo Araos Bralic. Rapprochements : proximité résidentielle, parenté pratique et conditions de vie à Santiago, Chili. Sociologie. Université Paris sciences et lettres, 2019. Français. ⟨NNT : 2019PSLEE068⟩. ⟨tel-03224313⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

86

Téléchargements de fichiers

42