Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

The Hours et sa perspective de l'autre : une rencontre cinéma, littérature et philosophie

Résumé : Un film sur trois femmes, de trois générations, dans des endroits différents, toutes connectées par le roman de Virginia Woolf. Celle-ci est en train de l'écrire. Laura Brown le lit, et le subit, tout comme Clarissa Vaughan le vit. Mais il y a une quatrième personne, un poète, malade du SIDA, homosexuel, qui intègre l'ensemble des personnages qui se ressemblent au point de paraître parfois les mêmes, dans des circonstances identiques, dans des temps censés être différents, mais apparemment simultanés. Je propose de penser le mouvement de ce film sous la perspective de l'autre dans un dialogue avec Zizek et Levinas, en passant par l'exil chez Tassin, le roman homonyme qui a inspiré le film, celui de Michael Cunningham, tout comme avec Mrs. Dalloway. Les questions qui guident cette réflexion sont: c'est qui l'autre dans ce film? Et qu'est-ce qui lui est proposé? Que dit l'autre du moi?
Liste complète des métadonnées

https://hal-ens.archives-ouvertes.fr/hal-03653012
Contributeur : Willy Delvalle Connectez-vous pour contacter le contributeur
Soumis le : mardi 3 mai 2022 - 15:38:26
Dernière modification le : vendredi 6 mai 2022 - 03:38:48
Archivage à long terme le : : jeudi 4 août 2022 - 18:04:54

Fichier

INTERSTUDIA-26-2019_organized ...
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

  • HAL Id : hal-03653012, version 1

Collections

Citation

Willy Delvalle. The Hours et sa perspective de l'autre : une rencontre cinéma, littérature et philosophie. Interstudia, Editura Alma Mater, 2019, pp.102-113. ⟨hal-03653012⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

13

Téléchargements de fichiers

4