Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

The Duration of History in Bergson

Résumé : Bien qu’il ait développé l’une des théories du temps les plus marquantes de la modernité, on a souvent reproché à Bergson de ne pas avoir pensé l’histoire. En nous appuyant sur ses écrits, de L’Évolution créatrice aux Deux Sources, je montre qu’il cherchait plutôt à définir l’histoire d’une manière nouvelle, qui pourrait ne pas se retrouver dans l’opposition traditionnelle aux sciences de la nature. La nouvelle philosophie de l’histoire de Bergson, libérée de la téléologie et du déterminisme, nous permet de penser la spécificité de la dimension historique de l’homme sans effacer son articulation avec l’évolution naturelle. Contredisant les lectures critiques d’Aron et de Merleau-Ponty, la philosophie de Bergson n’est pas enfermée dans un spiritualisme individualiste, mais inclut la dimension collective et l’histoire de la réalité non humaine — tant naturelle que technologique.
Liste complète des métadonnées

https://hal-ens.archives-ouvertes.fr/hal-03506983
Contributeur : Caterina Zanfi Connectez-vous pour contacter le contributeur
Soumis le : lundi 3 janvier 2022 - 08:53:18
Dernière modification le : lundi 17 janvier 2022 - 16:14:04

Fichier

bergsoniana-435.pdf
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité 4.0 International License

Identifiants

Citation

Caterina Zanfi. The Duration of History in Bergson. Bergsoniana, Société des amis de Bergson, 2021, Reassessing Bergson, ⟨10.4000/bergsoniana.435⟩. ⟨hal-03506983⟩

Partager

Métriques

Les métriques sont temporairement indisponibles