Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Sagesse et folie dans les Pensées

Résumé : Texte intégral : https://cielam.univ-amu.fr/malice/articles/sagesse-folie-dans-pensees-pascal Résumé : Loin de ne relever que d’une approche thématique, la relation entre sagesse et folie engage la recherche d’un point fixe à partir duquel organiser l’interprétation des discours humains. On peut ainsi suivre les retournements qui tiennent au fait que, d’un point de vue à l’autre, le terme de sagesse et celui de folie sont pris en des sens divers, selon que l’on considère la sagesse ordinaire du monde, qui est en réalité une folie, et la folie de la religion chrétienne, qui est au fond une forme supérieure de sagesse. Comme le suggère Simon Icard, empruntant à Laurent Thirouin son analyse de la raison des effets, dans l’ordre humain, « la folie est un effet dont la raison n’est accessible qu’à celui qui change de point de vue ». Mais ce n’est pas le seul ordre qui intéresse Pascal : du discours moraliste au discours théologique, les valeurs de la sagesse et de la folie se déplacent et se redéfinissent pour souligner que le christianisme devient le point de vue à partir duquel évaluer correctement la dialectique entre sagesse et folie. Se confirme ainsi la compétence anthropologique de cette religion : « elle a bien connu l’homme » (fr 46). Mais elle échappe elle-même aux contradictions des discours philosophiques, par une autre contradiction pleinement assumée et légitimée, laquelle revient à nier sa propre sagesse pourtant manifeste. C’est aussi que le chrétien sait qu’il ne lui appartient pas de donner accès à quiconque à cette sagesse surnaturelle. Tout au plus peut-il, dans ce jeu de redéfinition de la sagesse et de la folie, « confondre » les indifférents « par la vue de leur folie » (fr. 682) : en rendant manifeste la folie de tous les discours autres que celui de la religion chrétienne, elle-même paradoxale, à la fois sage et folle, Pascal entend frapper ceux-ci de nullité et, à défaut de faire « croire ceux qui en sont », du moins « condamner ceux qui n’en sont pas » (fr. 427).
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-ens.archives-ouvertes.fr/hal-03216580
Contributeur : Usr 3608 République Des Savoirs Connectez-vous pour contacter le contributeur
Soumis le : mardi 4 mai 2021 - 10:49:41
Dernière modification le : vendredi 15 octobre 2021 - 13:41:27

Identifiants

  • HAL Id : hal-03216580, version 1

Citation

Charles-Olivier Stiker-Metral. Sagesse et folie dans les Pensées. Malice, le Magazine des Littératures et des Cultures à l'ère numérique , Centre interdisciplinaire d'étude des littératures d'Aix Marseille (Cielam), 2016, Le Goût des lettres - Dissidence, déviance, décentrement. ⟨hal-03216580⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

18