Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Le rien qui fait tout. Allures et accessoires dans les œuvres de Marcel Proust et de Henry James

Résumé : Posant sur la société contemporaine un regard perçant, Proust et James nous offrent de savoureuses descriptions de personnages dans l’esprit de la Théorie de la démarche, de Balzac. Ils renouvellent l’esthétique du portrait par le recours à une culture graphique contemporaine, celle des revues et des caricatures, des types et des physiologies. Cet art de la simplification est un art de la généralisation à la portée sociologique. Le vêtement dissimule et révèle, il est un élément signifiant d’une dynamique satirique à l’œuvre chez Proust et James : les apparences n’ont pas besoin d’être percées à jour, car elles sont signifiantes en elles-mêmes, pour peu qu’on sache les interpréter. La dialectique satirique traditionnelle qui oppose une apparence trompeuse à une réalité demandant à être dévoilée, laisse la place à une herméneutique des apparences.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-ens.archives-ouvertes.fr/hal-03138741
Contributeur : Usr 3608 République Des Savoirs Connectez-vous pour contacter le contributeur
Soumis le : jeudi 11 février 2021 - 13:53:18
Dernière modification le : mardi 7 septembre 2021 - 10:32:49

Identifiants

  • HAL Id : hal-03138741, version 1

Citation

Isabelle de Vendeuvre. Le rien qui fait tout. Allures et accessoires dans les œuvres de Marcel Proust et de Henry James. Sociopoétiques, Université Clermont Auvergne, 2018. ⟨hal-03138741⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

45