Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Endurer la surprise

Résumé : 1. ACTIVE PASSIVITÉ La surprise, en tant que telle, implique un « dehors », un événement dans notre relation au monde : elle n'est pas purement immanente à notre vie psychique. Il est impossible de se faire à soi-même une véritable surprise, il est bien difficile de simuler mentalement un effet de surprise. Plus transversal qu'un simple sentiment, le phénomène de la surprise peut solliciter l'ensemble de notre être, à commencer par notre institution corporelle la plus élémentaire. La surprise nous prend de vitesse et ne nous laisse pas sur place : elle a un impact sur la spatio-temporalité de notre chair. Ce n'est pas là une question de position, mais de situation. La surprise nous déstabilise, de manière imperceptible ou de manière radicale ; elle peut faire vibrer voire ébranler les fondements de notre être-au-monde : faire vaciller notre équilibre, depuis les dimensions posturales du schéma corporel 1 , jusqu'aux dimensions les plus profondes d'une identité personnelle et relationnelle portée par l'image inconsciente du corps 2. À travers et au-delà de ses aspects psychologiques, la surprise a en somme un caractère existentiel. Si la surprise nous dépasse et nous déplace, si elle nous devance depuis un dehors de nous-même et peut traverser tout notre être, si elle est ainsi en quelque sorte ontologiquement transcendante et anthropologiquement transversale, se pose néanmoins la question délicate de la nature de notre passivité à son égard. Un ensemble de questions, à vrai dire. Si nous sommes surpris, n'est-ce pas parce que l'événement impliqué s'écarte de ce que nous attendions ? Ce qui suppose une attente, voire une anticipation, et une capacité à percevoir cet écart. Et pour que la surprise nous déstabilise, voire nous fasse sortir de nous-même, encore faut-il être disposé à être ainsi dépassé et déplacé, encore faut-il être ouvert à la surprise, voire s'attendre à être surpris. Pour le dire simplement, il ne va pas de soi d'être surpris, et d'endurer la surprise. Il y a des conditions à cette passivité, et celle-ci est en réalité lourde d'une sourde activité.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [11 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-ens.archives-ouvertes.fr/hal-02985608
Contributeur : Emmanuel de Saint Aubert <>
Soumis le : lundi 2 novembre 2020 - 12:33:56
Dernière modification le : jeudi 5 novembre 2020 - 03:34:08

Fichier

Surprise(ALTER) EdeSaintAubert...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

Citation

Emmanuel de Saint Aubert. Endurer la surprise. Alter : revue de phénoménologie, Alter, 2016, pp.123-142. ⟨10.4000/alter.428⟩. ⟨hal-02985608⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

4

Téléchargements de fichiers

8