La catégorie d' « organisme » dans la philosophie de la biologie. : Retour sur les dangers du réductionnisme

Résumé : La catégorie d’organisme a un statut ambigu : scientifique ou philosophique ? Elle a longtemps en tout cas servi de « caution » scientifique à une argumentation philosophique qui refuse la tendance dite « mécaniste » ou « réductionniste » perçue comme dominante depuis le dix-septième siècle, que ce soit au sein de l’animisme stahlien, de la monadologie leibnizienne, du néo-vitalisme de Hans Driesch, ou encore de la « phénoménologie du vivant » au vingtième siècle chez des auteurs comme Goldstein, Straus, Weizsäcker, dont l’influence sur Merleau-Ponty mais aussi Canguilhem est patente. Le but de cet article est à la fois de mettre en lumière la sédimentation de cette catégorie, pour en faire une évaluation critique, autrement dit, pour voir en quoi elle peut demeurer utile une fois qu’on a refusé toute dérive « organiciste ». On proposera une notion de l’organisme en tant que fiction instrumentale.
Mots-clés : Organisme
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [23 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01238127
Contributeur : Charles Wolfe <>
Soumis le : mardi 12 mars 2019 - 19:56:29
Dernière modification le : vendredi 15 mars 2019 - 01:24:57
Document(s) archivé(s) le : jeudi 13 juin 2019 - 13:55:06

Fichiers

CW organisme Multitudes 2004.p...
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

Citation

Charles Wolfe. La catégorie d' « organisme » dans la philosophie de la biologie. : Retour sur les dangers du réductionnisme. Multitudes, Éd. Inculte, 2004, Multitudes, 16 (2), pp.27-40. ⟨10.3917/mult.016.0027⟩. ⟨hal-01238127⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

43

Téléchargements de fichiers

129